Zimbabwe : la police empêche la manifestation des représentants du Mouvement pour le changement démocratique

20 août 2019 by 0 Comment Lus pour vous 130 Views
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’opposition interdite de manifester à Bulawayo. Une interdiction confirmée ce lundi par les tribunaux du pays qui adoubent ainsi une ordonnance de la police qui s’est opposée à toute manifestation antigouvernementale de l’opposition dans la seconde ville du Zimbabwe.

Juste après la décision du tribunal, la police a empêché les représentants du Mouvement pour le changement démocratique, le parti de l’opposition qui avait tenté d’organiser la manifestation, de s’adresser à des supporters rassemblés à l’extérieur du tribunal.

Tout au long de la journée de ce lundi, les populations du centre-ville de Bulawayo ont eu droit à un ballet incessant de camions de police, de canons à eau et de dizaines d’officiers de police qui patrouillaient à pied. Un tableau qui tranchait avec le quotidien généralement rythmé dans ce quartier des affaires.

Alors que l’opposition avait appelé à une série de manifestations pour dénoncer la détérioration croissante de l‘économie zimbabwéenne, et pousser le président Emmerson Mnangagwa à accepter un gouvernement de transition, les populations – apeurées – ont préféré se terrer chez elles. Contrairement à Harare où les manifestants ont bravé vendredi une injonction de la police confirmée par la Haute cour de justice.

Déployée en masse, la police a fait usage de gaz lacrymogène et de coups de matraques pour disperser les manifestants.

 

Source: africanews

Brou Bertrand

IT assistant

Événement à venir

Arrow
Arrow
Slider
Fundraising
Levée de fonds
Rejoignez-nous